fbpx

NON AU FORÇAGE GÉNÉTIQUE

Ne laissons pas les abeilles, les papillons et tous les insectes sauvages devenir la propriété des multinationales !

Pour l’application du principe de précaution et l’organisation d’un débat citoyen sur le forçage génétique.

Attendu que les nouvelles techniques d’édition du génome permettent désormais de modifier facilement et à moindre coût le patrimoine génétique de n’importe quel être vivant sexué, et de s’assurer de la transmission de ces modifications à toute sa descendance, dotant ainsi les laboratoires industriels d’un droit de vie ou de mort sur l’ensemble des organismes vivants, sur des critères commerciaux, productifs, économiques, qui ne représentent pas nécessairement l’intérêt général ;
Attendu qu’avec une centaine de brevets déjà déposés, qui couvrent un large spectre d’espèces sauvages, ces techniques permettraient un accaparement du vivant par les multinationales : les populations naturelles seront petit à petit remplacées par celles porteuses de gènes brevetés par les firmes ;

Attendu que les experts mettent en garde contre les risques de déstabilisation massive et irréversible des écosystèmes, de précipitation de l’extinction dramatique des insectes déjà en cours et que tous les scientifiques, y compris les inventeurs et promoteurs de ces techniques, s’inquiètent de la perte de contrôle sur ces organismes et les répercussions une fois disséminés dans la nature ;

Attendu que les décisions concernant ces technologies et leur implication pour notre avenir à tous sont actuellement prises par un groupe limité d’« experts », et que la plupart des citoyens ne sont même pas informés de l’existence de ces techniques, alors même qu’un débat public interdisciplinaire serait indispensable ;

Pétition à Virginijus Sinkevičius (Commissaire européen à l’Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche), à Stella Kyriakides (Commissaire européenne à la Santé), à Christophe Béchu (Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires de France), à Bérangère Couillard (Secrétaire d’État chargée de l’Écologie), à la Commission européenne et au Conseil européen

Nous vous demandons d’empêcher la dissémination d’organismes modifiés par forçage génétique dans l’environnement, et d’œuvrer en faveur d’un moratoire international sur la d’organismes modifiés par forçage génétique lors de la Conférence des parties (COP) de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique (CDB).

REJOIGNEZ LA MOBILISATION !

128,231 signataires

71,769 de plus pour atteindre 200,000

🔒 Nous garantissons une totale confidentialité de vos données personnelles.

Vos coordonnées sont enregistrées dans le but de valider votre signature, et vous tenir au courant des suites de cette action et d’actions similaires menées par POLLINIS. Les données que vous nous transmettez sont protégées, et ne seront ni échangées avec des organismes tiers, ni commercialisées à votre insu.

Une bataille pour l’avenir du vivant menée par

e63ae1b6 logo pollinis n baseline forçage génétique

Les données enregistrées sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique réalisé par l’association POLLINIS, dans le respect du Règlement général (UE) 2016/679 sur la Protection des données. Vous pouvez à tout moment exercer vos droits d’accès, de modification, de rectification, d’opposition, de limitation ou d’effacement sur simple demande à l’adresse contact@pollinis.org. Les données vous concernant ne seront pas conservées en cas d’inactivité de votre part pendant plus de 48 mois. Si vous estimez que POLLINIS n’a pas correctement protégé vos données, vous pouvez exercer votre droit de réclamation auprès de la Commission nationale informatique et libertés, 3 Place de Fontenoy – TSA 80715 – 75334 PARIS CEDEX 07. POLLINIS est un mouvement citoyen européen, indépendant, à but non lucratif, qui milite auprès des responsables politiques et des institutions européennes pour accélérer – en Europe et dans le monde – le passage à une agriculture durable, respectueuse de l’environnement et des pollinisateurs dont elle dépend. POLLINIS repose entièrement sur les dons de citoyens engagés comme vous dans ce combat vital pour l’avenir de l’agriculture et de la planète, et ne reçoit aucun financement de gouvernements ou d’organisations professionnelles pour pouvoir conserver une parfaite indépendance vis-à-vis de tout pouvoir économique ou politique. Si les dons récoltés dépassent l’objectif fixé, ils seront utilisés pour financer d’autres actions en faveur des pollinisateurs et de la biodiversité. POLLINIS vous tiendra informé des avancées et des suites de cette campagne, ou d’autres campagnes de POLLINIS qui lui sont reliées. Si à tout moment vous souhaitez vous désinscrire de notre liste de diffusion, il vous suffira d’envoyer un e-mail à contact@pollinis.org en mentionnant «Désinscription» comme objet de votre message. Si vous souhaitez davantage d’informations sur cette action ou sur POLLINIS, vous pouvez visiter le site Internet www.pollinis. org ou nous écrire à contact@pollinis.org.

fr_FR